Image d'illustration pour l'article5 Bonnes raisons d’opter pour un plan de formation dynamique.

5 Bonnes raisons d’opter pour un plan de formation dynamique

Adopter un plan de formation est une obligation pour les différentes structures depuis janvier 2024. Mais adopter un plan de formation dynamique peut faire toute la différence ! Voici cinq bonnes raisons pour lesquelles vous devriez mettre en place un plan élaboré sur mesure au sein de votre institution.

Investir dans le développement professionnel des équipes est loin d’être anodin. En effet, mettre en place des actions de formation, c’est non seulement répondre à une obligation légale, mais c’est aussi instaurer une solide politique RH au service de votre institution.

1.     Viser le développement de nouvelles compétences

Le point de départ de la mise en place d’un plan de formation dynamique ? Un état des lieux aussi précis que possible !

C’est en identifiant les besoins réels de vos collaborateurs que vous pourrez leur proposer des formations adéquates. Vous aurez ainsi la certitude de susciter leur intérêt, de renforcer leurs compétences et de leur donner les clés pour répondre aux exigences de votre secteur.

2.     Augmenter le degré de performance

Vous attendez de vos équipes qu’elles restent au top des performances qui sont attendues d’elles ? C’est normal ! Mais encore faut-il s’en donner les moyens.

Ce n’est un secret pour personne, des collaborateurs bien formés sont des collaborateurs efficaces qui contribuent à la réalisation des objectifs de l’institution.

3.     Anticiper le changement fait aussi partie d’un plan de formation dynamique

Votre secteur est en constante évolution et il n’est pas toujours facile de s’adapter rapidement. Sauf si vous avez fait le choix d’anticiper ces changements via votre politique de formation continue !

La mise en place d’un plan de formation dynamique est un pari sur le futur. Plus ce plan sera adapté, plus vos collaborateurs seront outillés pour faire face aux évolutions du secteur. Bonnes pratiques, avancées technologiques, et nouvelles réglementations n’auront plus de secrets pour personne.

4.     Entretenir la motivation

Offrir des opportunités de formation à vos équipes, c’est également vous soucier de leur développement professionnel.

Quelle belle reconnaissance pour vos collaborateurs ! Nul doute que cela conduira à plus de motivation et d’implication de tous. Se sentir valorisé dans sa démarche de croissance professionnelle (et personnelle) est un véritable moteur dont il faut tenir compte dans l’élaboration du plan de formation.

5.     Attirer et garder les nouveaux talents

Des opportunités pertinentes en matière de formation et de développement sont des éléments attrayants qui peuvent vous aider à recruter de nouveaux talents.

De plus, proposer un plan de formation adapté, c’est ouvrir la route vers de nouveaux défis à relever. Entre soif d’apprendre, volonté de se dépasser, et besoin de progresser dans leur carrière, vos collaborateurs se sentiront soutenus et en totale adéquation avec la philosophie de votre institution.

Bonus : mettre en place un plan de formation dynamique, c’est compliqué ?

Mettre en place un plan de formation est bien plus qu’une simple obligation. C’est même un élément clé de votre stratégie RH.

Gardez également en tête qu’en élaborant votre plan, vous allez investir dans le développement de vos équipes et actionner ainsi de nouveaux leviers de performances.

La mise en place d’un plan de formation dynamique passe nécessairement par différentes étapes :

  • L’analyse des process et formations en place au sein de votre institution ;
  • La mise en évidence des besoins individuels et/ou collectifs de vos équipes ;
  • La conception d’un plan tenant compte de vos réalités et de vos priorités ;
  • La mise en place des actions concrètes de formation ;
  • L’évaluation et le réajustement de votre plan.

En tant qu’opérateur de formation, nous pouvons vous assister pour toutes ces étapes. Ensemble, nous pourrons élaborer VOTRE plan, alignés sur VOS objectifs, qui répond à VOS besoins.

Le petit plus ? Vous faire accompagner par SolForm c’est bénéficier d’une aide qui ne vous coûtera rien, mais qui vous permettra :

  • De répondre à vos obligations en la matière ;
  • De vous décharger de la partie administrative ;
  • De bénéficier d’éventuelles aides à la formation propres à votre secteur ;
  • De proposer des contenus en adéquation avec votre réalité de terrain.

La conception d’un plan de formation dynamique est bien plus qu’une simple formalité en réponse à une obligation.

Contactez-nous pour en discuter et nous vous offrirons l’élaboration de votre plan !

Image d'illustration représentant ce qu'est cultiver la bientraitance. Un référent donne des explication à son bénéficiaire de façon bienveillante et dans la bonne humeur.

Cultiver la Bientraitance : un pilier fondamental de la Qualité.

La bientraitance, c’est bien plus qu’un simple concept à la mode. C’est un engagement réel et profond envers le respect, la dignité et le bien-être des individus que vous accompagnez au quotidien. Vous l’aurez compris, cultiver la bientraitance est devenu essentiel pour respecter les droits fondamentaux de chacun ! On fait le point dans ce nouvel article.

Fondamentalement, la bientraitance consiste à traiter chaque personne avec empathie, compassion et équité, tout en reconnaissant sa valeur intrinsèque. Elle intègre donc un large éventail de pratiques et de comportements qui visent à promouvoir le respect des droits des personnes. Cela inclut le respect de leur autonomie, de leur confidentialité, de leur dignité, ainsi que la garantie de leur sécurité et de leur confort.

Plus qu’un concept, un engagement

La bientraitance est essentielle pour assurer des services de qualité et favoriser le bien-être des personnes que vous accompagnez. En effet, des bénéficiaires qui se sentent respectés, écoutés et soutenus, seront plus susceptibles de s’engager dans leur processus d’accompagnement.

De plus, n’oubliez pas qu’un accompagnement bienveillant et respectueux renforce la confiance entre vous et ceux avec qui vous cheminez au jour le jour.

Cela ne fait aucun doute, davantage de bientraitance est crucial pour établir une relation de partenariat et favoriser une collaboration efficace.

Quelques principes pour cultiver la bientraitance

La bientraitance consiste à favoriser l’autonomie et l’expression de choix. C’est aussi écouter activement les préoccupations et les besoins des personnes. Et enfin, c’est les impliquer dans les décisions les concernant. Cela nécessite la mise en place et le respect de quelques principes !

Petite liste non-exhaustive pour cultiver la bientraitance au quotidien :

  • Le respect de la dignité : chaque individu, quel que soit son âge, son état de santé ou sa situation, mérite d’être traité avec dignité et respect ;
  • L’autonomie : c’est reconnaître et respecter le droit des personnes à prendre des décisions concernant leur vie, dans la mesure du possible ;
  • La bienveillance : c’est adopter une attitude empathique et compatissante envers les personnes que vous accompagnez, en tenant compte de leurs émotions et de leurs besoins ;
  • La non-malfaisance : c’est s’engager à ne pas causer de préjudice intentionnellement et à minimiser les risques pour la sécurité et le bien-être de tous ;
  • La justice : c’est garantir l’équité et l’égalité d’accès aux soins et aux services, sans discrimination ni stigmatisation.

Mettre en pratique la bientraitance

Pour mettre en pratique la bientraitance, il est important de développer des compétences en communication empathique, en écoute active et en prise de décision partagée.

Il est également essentiel de reconnaître et de remédier aux facteurs systémiques qui peuvent compromettre la bientraitance comme : les contraintes de temps, les barrières linguistiques ou culturelles, les attitudes discriminatoires, …

En conclusion, cultiver la bientraitance est un pilier fondamental des accompagnements de qualité qui reposent sur le respect, la compassion et l’équité.

C’est en effet en instaurant et en maintenant une culture de la bientraitance au sein de vos institutions que vous pourrez créer un environnement où chaque individu sera valorisé, respecté et soutenu dans son parcours.

Pour y parvenir, faites confiance à votre expertise et misez sur le professionnalisme d’un Référent bientraitance spécialement formé pour vous accompagner.

Cela vous parle ?

Vous aimeriez, vous aussi, avancer vers davantage de bientraitance dans vos institutions ?

Nous vous y aidons !

Salle Snoezelen équipée d'un tapis sensoriel et de lumières appaisantes dans les tons roses et bleus. On y voit le bas du corps d'un résident qui avance dans ce dispositif soutenu par un accompagnant. Une belle illustration des 5 raisons de se réapproprier la démarche snoezelen.

5 bonnes raisons de se réapproprier la démarche Snoezelen au quotidien

Comme tout professionnel de l’accompagnement, vous recherchez le meilleur pour vos résidents C’est sans doute pour cette raison que vous avez ouvert cet article, quelque peu intrigué par ce mot : le Snoezelen. Phénomène de mode ou réel bienfait ? Pour nous, la réponse est claire ! Nous vous proposons 5 bonnes raisons de se réapproprier la démarche Snoezelen au quotidien.

Le terme Snoezelen n’est pas neuf. Développé dans les années 1970 au Pays-Bas, il résulte de la contraction entre deux mots néerlandais : snuffelen (explorer) et doezelen (somnoler). Ce qui résume à merveille l’objectif de la démarche ! Se réapproprier la démarche Snoezelen au quotidien, c’est mettre en œuvre des moyens pour offrir à vos résidents la possibilité d’explorer et de se détendre, tout en respectant leur rythme. Dès lors, vous l’aurez compris, il existe de très bonnes raisons d’adhérer à cette démarche.

1.    Favoriser la relaxation et contribuer à la réduction du stress

Un résident heureux est un résident pour lequel on cherche à diminuer au maximum les sources de stress et de tensions.

Cela tombe bien ! Mettre en place une démarche Snoezelen, c’est œuvrer pour offrir un environnement apaisant et relaxant. N’est ce pas de bon ton pour qui cherche à diminuer le stress et l’anxiété de ses bénéficiaires ?

Bien sûr que oui ! De plus, cela ne demande pas forcément de gros investissements et les exemples ne manquent pas. Adopter la philosophie du Snoezelen, cela commence par de petites choses : l’utilisation d’accessoires, une décoration adaptée, des massages-minute, …

2.    Stimuler les sens et favoriser à relation à l’autre

Adopter la démarche Snoezelen, c’est offrir aux résidents une variété de stimuli sensoriels.

Lumières, musiques, couleurs, textures, … Optez pour la diversité ! Ce qui compte, c’est d’éveiller les sens, de susciter la curiosité, de favoriser la concentration et d’induire des moments de détente.

C’est assurément un moment à partager avec ceux que vous accompagnez pour resserrer les liens de la relation éducative et/ou thérapeutique.

3.    Travailler autour de la communication

La démarche Snoezelen peut certes resserrer les liens entre professionnel et résident.

Mais bien plus encore, partager un tel moment peut également œuvrer en faveur de l’instauration d’une forme de communication alors que cela pouvait sembler impossible. Mettre en place un environnement Snoezelen, c’est mettre en place un espace encourageant la communication non-verbale et la socialisation. Quelle piste intéressante pour ceux qui accompagnent au quotidien des personnes ayant des troubles de la communication et du comportement.

4.    Soulager la douleur

Selon certaines études, le recours aux pratiques « Snoezelen » permettrait d’agir également sur le soulagement de douleurs chroniques. D’ailleurs, les exemples de mise en application au sein des institutions ne manquent pas. Il faut dire que ces moments hors du temps propices à la relaxation musculaire sont idéaux pour soulager les tensions et détourner l’attention de la douleur.

Aucun doute, les résidents apprécieront d’être soulagés de leurs maux !

5.    Enfin, se réapproprier la démarche Snoezelen au quotidien, c’est viser une amélioration de la qualité de vie !

Ce dernier point est sans doute celui qui résume à lui seul tous les avantages de la démarche snoezelen.

C’est en offrant un espace sécurisant et stimulant appropriés aux besoins spécifiques de vos résidents que vous contribuerez à l’amélioration générale de leur qualité de vie. Entre apaisement, soulagement et relation à l’autre, tous trouveront des bénéfices qui leur seront propres.

Vous l’aurez compris, cette liste d’avantages est bien loin d’être exhaustive !

Mais ce qui est sûr, c’est que l’instauration de pratiques Snoezelen constitue une approche holistique et non-invasive en faveur du bien-être des personnes. Ces espaces, offrant une stimulation sensorielle contrôlée et apaisante, sont de plus en plus utilisés et la raison en est simple. Aider les résidents à se détendre, à se concentrer et à se rencontrer, c’est œuvrer pour leur qualité de vie.

Vous pratiquez le Snoezelen dans votre institution mais vous souhaitez approfondir vos connaissances ?

Vous vous demandez comment mettre en place cette démarche source de bienfaits pour vos résidents ?

Venez en parler !